5 conseils essentiels pour devenir vigneron ou vigneronne



À un certain moment de la vie de certaines personnes, le vin devient plus qu’un simple plaisir pour couronner la journée – il devient une vocation. Cela commence généralement par un intérêt marqué pour les origines et l’histoire du vin, qui s’accompagne de l’apprentissage d’une meilleure appréciation de cette boisson en tant que consommateur. Vient ensuite un moment décisif, où une personne choisit soit de se contenter de ses connaissances et de son plaisir du vin, soit d’aller plus loin en apprenant à faire du vin à la maison.

La fabrication de vin à domicile est considérée par la plupart des personnes qui s’y mettent comme un passe-temps amusant et un moyen d’économiser de l’argent. Pour une petite fraction de ces personnes, cependant, c’est la porte d’entrée vers une nouvelle carrière. Nombreux sont ceux qui constatent que leur intérêt pour le vin s’accompagne d’une capacité à produire du bon vin, et qu’il est alors temps d’entrer dans le secteur et de devenir vigneron professionnel.

Si tout cela vous semble familier, vous n’êtes pas seul. Devenir vigneron est certainement un défi et une entreprise que tout le monde ne peut pas réussir, mais ce n’est pas impossible. Vous ne savez pas par où commencer ? Voici quelques conseils pour vous aider à avancer dans votre quête de devenir vigneron, même si vous êtes pensif ou nerveux à l’idée de faire le grand saut.

Réévaluez vos attentes

Ce n’est un secret pour personne que les attentes peuvent suffire à paralyser une carrière, surtout au début. De nombreux viticulteurs amateurs pensent que leur capacité à créer un bon produit à petite échelle est suffisante pour percer dans le secteur, mais cela ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité. Pour devenir un vigneron professionnel, il faut posséder un ensemble de compétences que tout le monde n’a pas, comme une expérience commerciale, la capacité à adapter les recettes et les techniques, etc. Nombre de ces compétences peuvent être apprises et acquises, de sorte que l’espoir n’est certainement pas perdu pour ceux qui n’ont pas encore atteint ce stade. Cependant, le fait de le savoir à l’avance est la clé pour gérer vos attentes et franchir les étapes pour devenir un vigneron professionnel.

S’attaquer d’abord aux aspects commerciaux

Comme nous l’avons dit plus haut, l’un des facteurs les plus importants pour devenir un vigneron accompli est de pouvoir gérer l’aspect commercial des choses avant même de penser à produire un seul lot de vin. Être capable de produire un bon vin est une chose, mais avez-vous les compétences nécessaires pour le vendre ? La comptabilité, le marketing et les compétences commerciales sont des éléments cruciaux du processus de planification et d’administration, et si vous vous lancez sans ces compétences, vos chances de réussite seront assez faibles. La gestion d’entreprise n’est pas faite pour tout le monde, et si vous ne voulez pas vous en occuper vous-même, votre meilleure chance sera de travailler avec un partenaire commercial qui pourra assumer ces responsabilités.

Élaborez un plan à toute épreuve

Une fois que vous avez acquis les connaissances nécessaires pour gérer vous-même les aspects commerciaux de votre établissement vinicole ou que vous avez choisi de travailler avec un partenaire commercial, il est temps d’élaborer un plan pour votre établissement. C’est l’une des parties les plus difficiles du processus, principalement parce que ceux qui ne sont pas dans le secteur depuis des années ne savent souvent pas par où commencer. L’élaboration d’un plan peut se faire de manière autonome, mais la meilleure façon de procéder est de discuter avec le plus grand nombre possible d’établissements vinicoles et de viticulteurs locaux afin de se faire une idée de la manière dont ils ont réussi. Le monde du vin est une communauté soudée, et la plupart des personnes concernées seront plus que disposées à partager leurs connaissances sans craindre la concurrence.

Travaillez dans un établissement vinicole établi

Il faut parfois des mois, voire des années, pour tenter de devenir vigneron, surtout si l’on n’a aucune expérience du secteur. C’est pourtant le moment idéal pour acquérir cette expérience, et cette voie vous assurera de meilleures chances de succès lorsque vous ouvrirez enfin vos portes. Pendant que vous cherchez un espace, que vous acquérez du capital et que vous vous concentrez sur toutes les autres étapes nécessaires à la création d’un établissement vinicole, vous pouvez consacrer le reste de votre temps à apprendre les ficelles du métier en travaillant dans un établissement vinicole déjà établi dans votre région. Notez que c’est aussi l’un des meilleurs moyens d’établir des contacts dans le secteur, et plus vous passerez de temps à apprendre, plus vous apporterez de connaissances à votre propre établissement vinicole.

Affinez vos assemblages

Les vins que vous faites depuis des années à la maison sont peut-être presque parfaits, mais passer à la production est une toute autre affaire. Il est important de se demander si vos recettes maison actuelles sont extensibles ou non. En d’autres termes, pouvez-vous acquérir les ingrédients dont vous aurez besoin en grandes quantités sans dépenser une véritable fortune ? L’augmentation de la taille des lots affectera-t-elle la qualité générale et le goût du vin que vous fabriquez ? Ces questions, et bien d’autres, sont cruciales pour vous, mais y répondre peut être un véritable défi. Cependant, si vous avez noué des amitiés avec des personnes du monde du vin, vous pourrez peut-être leur demander des conseils sur la manière de faire passer les recettes qui vous ont réussi au niveau supérieur.

Il est facile de penser que l’idée de devenir vigneron pour gagner sa vie n’est rien d’autre qu’une chimère, mais il existe d’innombrables personnes dans le monde qui ont fait et font actuellement carrière dans le vin. Élaborez un plan solide, faites vos démarches avec prudence et obtenez l’expérience dont vous avez besoin pour faire bouger les choses. Une expérience dans le secteur avant l’ouverture d’un établissement vinicole vous aidera à tous ces égards, même si vous ne faites qu’aider à temps partiel un établissement vinicole établi.

Moins vous vous poserez de questions sur la manière d’aller de l’avant lorsque le moment sera venu d’ouvrir votre établissement vinicole, plus vous aurez de chances de trouver le succès que vous recherchez.


Nous représentons un collectif de personnes qui partagent les mêmes valeurs : la protection de l'environnement et les manières de mieux consommer.

Advertisement

Pas de commentaires

Laisser un commentaire