S’en sortir avec son jardin en été : 6 conseils précieux

S’en sortir avec son jardin en été : 6 conseils précieux

Jardiner en été peut se révéler être une corvée si l’on ne prend pas les dispositions qui s’imposent. Entre semer, arroser, lutter contre les maladies, le jardinier s’essouffle sous la canicule et sous l’effet des différents phénomènes naturels. Mais je vous propose dans ce guide quelques astuces pour vous simplifier la vie dans votre jardin cet été. Découvrez. 

Faire les plantations à temps 

Le jardinier ne résiste pas à une belle plante. Il arrive souvent qu’un coup de cœur, une fièvre d’achat prenne le dessus dans une jardinerie. Si tel est le cas et que vous faites le plein de plantes, il faudra anticiper et les planter bien assez tôt

La plupart du temps, ces achats se font sans qu’un plan d’installation soit préparé en amont. Au cas où il vous serait impossible de mettre vos plantes en terre les jours qui suivent, optez pour une pépinière. Avant cela, prenez le temps de les tremper dans de l’eau. 

Adapter son potager à la température de la saison

Avoir un potager pouvant supporter la chaleur est une précaution à prendre en été. En effet, les dégâts que cause le soleil pendant cette période sont énormes. En guise d’exemple, les plantes telles que les chicorées, les laitues et les radis se creusent et deviennent très piquantes. Comme alternative, je vous conseille de préférer des légumes résistants à la chaleur. On retrouve dans cette catégorie la salade Reine de juillet

Disposer les potées en groupe 

Puisqu’en été un arrosage suivi est nécessaire, mettre les potées à l’abri derrière un panneau est indispensable. L’arrosage devient plus facile. Cependant, veillez à laisser suffisamment d’espace entre les plantes pour ne pas favoriser la prolifération des maladies et parasites. 

Tailler régulièrement les plantes à semis spontanés 

Certaines plantes peuvent projeter leurs graines sur plusieurs mètres autour d’elles. À force, elles deviennent envahissantes. Le meilleur moyen de les arrêter est de les tailler très souvent. Ce travail doit se faire bien évidemment avant leur floraison. D’un point de vue esthétique, cette opération se révèle également bénéfique pour le jardinier que vous êtes. 

Anticiper l’effondrement des plantes

Des spécimens tels qu’asters, solodagos et penstémons ont tendance à s’affaisser bien souvent sous le poids de leur végétation bien trop souvent dense. Le pincement permet d’éviter cet état de choses. C’est simple, à partir du mois de juin, l’idéal serait de couper leurs tiges à la main ou grâce à une pince. Ainsi, elles reprendront tout simplement leur cycle de régénération. 

Soutenir les grandes fleurs 

Tout comme les asters, certaines fleurs disposent de longues et hautes tiges. Ces dernières peuvent se briser assez facilement sous l’effet du vent. Leur trouver des tuteurs semble être une alternative adéquate. Il s’agit de petites barrières faites avec de l’osier ou des treillages. Cette astuce, il faut le préciser, est toujours valable lorsque la végétation des dites plantes n’est pas encore très développée. 

En somme, voilà quelques précautions utiles qui vous aideront bien en été pour maintenir votre jardin en bon état, mais aussi qui vous simplifieront la vie. 

iddweb

Nous représentons un collectif de personnes qui partagent les mêmes valeurs : la protection de l'environnement et les manières de mieux consommer.

One Comment to “S’en sortir avec son jardin en été : 6 conseils précieux”

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.