L’alimentation bio pour diminuer le risque de diabète de type 2



La consommation d’aliments bio comporte d’énormes avantages pour la santé. Plusieurs scientifiques ont prouvé ces répercussions positives lorsqu’il s’agit de limiter les risques d’obésité, de maladies cardiovasculaires, etc. Récemment, une étude a démontré que la consommation bio avait également un impact préventif en matière de lutte contre le diabète de type 2. Pour vous éclairer, je vous propose un tour d’horizon sur la question. 

Que nous dit la science sur le lien entre une alimentation bio et le diabète 2 ? 

L’étude scientifique qui soutient cette thèse porte sur 33 256 personnes de nationalité française ayant un âge moyen de 53 ans. Dans cet échantillon on retrouve 76 % de femmes. Les participants à cette étude ainsi constitués, ont été soumis à un questionnaire portant sur leur rythme de consommation bio entre 2014 et 2019. De toutes les personnes ayant pris part à cette étude, 293 étaient atteintes de diabète de type deux sur les quatre années de suivi. 

Suite à un examen des résultats, il a été remarqué ce que les scientifiques appellent « une association inverse » entre la consommation bio et le risque de diabète. Ce phénomène pris un sens lorsqu’il a fallu ajuster les données en tenant compte d’autres facteurs dont :

  • le statut tabagique ;
  • la prise de boisson alcoolisée ;
  • l’activité physique ;
  • la qualité nutritionnelle de l’alimentation. 

Pour les candidats ayant adopté une alimentation bio, le risque d’être atteint de diabète de type 2 fut réduit de 35 % après que les données furent ajustées. Chaque fois que l’alimentation bio augmente ses proportions de 5 %, le risque de diabète de type 2 baisse de 3 %. Il en ressort que la consommation d’aliments bio réduit le risque d’être atteint d’un diabète de type 2. 

Suffit-il de consommer bio pour réduire les risques ? 

Une alimentation bio ne suffit pas pour se mettre à l’abri d’un diabète de type 2. Il est prépondérant que l’alimentation en question soit équilibrée. Pour les aliments de nature animale, la réduction du risque est de 16 % si vous êtes un gros consommateur. Pour tout produit d’origine végétale, le risque baisse d’au moins 24 %. 

Pour un équilibre, il est mieux de consommer des produits biologiques plutôt que conventionnels. Toutefois, pour confirmer tout ceci, une nouvelle analyse doit être faite sur un autre échantillon de personnes prédisposées à une hyperglycémie chronique. Cette fois, l’analyse des données ne se basera pas uniquement sur un questionnaire, mais également sur des procédés contrôlés. De ce fait, on est en droit de conclure que cette étude n’est que partiellement prouvée

Tout de même, vous pouvez être sûr qu’une alimentation bio vous éloigne plus du danger que représente le diabète de type 2 si et seulement si, elle est équilibrée. Je vous recommande personnellement si vous êtes jardinier, de privilégier la mise en place d’un potager bio. En tant que simple consommateur, vous savez à présent quoi faire pour préserver votre santé. Et faire l’équilibre entre les produits d’origine animale et ceux d’origine végétale vous garantira un résultat encore plus satisfaisant. 


Nous représentons un collectif de personnes qui partagent les mêmes valeurs : la protection de l'environnement et les manières de mieux consommer.

Advertisement

Pas de commentaires

Laisser un commentaire