Manger bio et local : les avantages



De nos jours, la majorité des aliments qui se retrouvent dans nos assiettes sont des produits d’exportation qui sont issus d’une production conventionnelle qui emploie beaucoup d’intrants chimiques. La consommation bio et locale est maintenant devenue presque un luxe que beaucoup de gens délaissent. Et pourtant, manger bio et local présente d’énormes avantages. Découvrez dans cet article les bienfaits que le fait de manger bio et local peut apporter à votre organisme et à la communauté.

Pas de produits chimiques ni de pesticides dans les produits bio

Manger bio, c’est aussi manger local. Les agriculteurs qui suivent les principes de l’agriculture biologique n’ajoutent pas de produits chimiques pour améliorer ou accélérer la croissance des productions. Les fruits et légumes biologiques suivent alors le cycle des saisons et ne sont disponibles que lorsqu’ils poussent naturellement.

Il en est de même dans l’élevage où les animaux élevés de manière industrielle ont nécessairement besoin de médicaments et d’autres produits chimiques pour achever un cycle de production. Or, dans un élevage bio, l’alimentation des bêtes est contrôlée de façon à ce qu’il y ait le plus d’alicaments que possible, et inversement, le moins de produits chimiques envisageables. Ainsi, les aliments locaux et biologiques sont à l’état naturel et pur, pas d’additifs chimiques artificiels ni de produits manipulés chimiquement.

Les produits locaux et bio possèdent une plus grande valeur nutritionnelle

Lorsqu’ils sont cultivés localement, les produits sont cueillis au moment où ils sont le plus mûrs. En revanche, lorsqu’elles sont cultivées de manière conventionnelle, les cultures sont récoltées tôt afin d’être expédiées et distribuées aux magasins de détail. Toutefois, les cultures biologiques locales subissent un délai plus court entre la récolte et la table, de sorte qu’il est moins probable que la valeur nutritive de la culture soit compromise. Par exemple, les agents phytochimiques tels que les antioxydants, les vitamines et les minéraux peuvent être perdus pendant la transformation et le transport des cultures conventionnelles. 

Les aliments locaux et bio sont exempts d’OGM

Les aliments biologiques sont exempts de toute modification génétique. Comment savons-nous que les aliments génétiquement modifiés peuvent être consommés sans danger ou quels effets ils peuvent avoir sur notre organisme ? La réponse courte est que nous ne le savons pas. La consommation d’aliments biologiques est la seule façon de s’assurer que nous ne pouvons pas être affectés négativement.

Soutien à l’économie locale

L’argent dépensé auprès des agriculteurs et des cultivateurs locaux reste près de chez vous et sera très probablement réinvesti dans d’autres entreprises et services de votre communauté. Au lieu d’envoyer de l’argent aux grandes entreprises de vente au détail, essayez plutôt de garder votre argent dans votre économie locale en faisant vos achats sur les marchés de producteurs locaux. En gardant les fonds au sein de votre communauté, vous pouvez aider à maintenir les emplois au niveau local plutôt que de profiter à des sociétés centralisées.

Réduction de l’empreinte carbone

Les aliments locaux et biologiques parcourent moins de kilomètres pour atterrir délicieusement dans votre assiette, dans un rayon de 10 à 25 kilomètres. Les aliments exposés dans votre épicerie, en revanche, voyagent beaucoup plus loin, plusieurs centaines de kilomètres de plus que les aliments locaux. Plus de temps de trajet équivaut à plus d’énergie et d’essence utilisées. Ainsi, ne pas manger local revient donc à encourager l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre.

Moins de polluants environnementaux 

Les modèles industriels de production alimentaire peuvent avoir des effets néfastes sur l’environnement, notamment la destruction et l’érosion des sols, l’écoulement de produits chimiques dans les systèmes d’eau et le développement de mauvaises herbes et d’insectes résistants aux herbicides et aux pesticides. Au lieu de ces effets néfastes, l’agriculture biologique locale n’utilise pas de pesticides ni d’engrais synthétiques ou dérivés du pétrole. Il y a donc moins de contamination de l’eau et du sol due à l’écoulement de ces produits chimiques. Des fermes saines, bien gérées et entretenues, conservent des sols fertiles et ne contaminent pas la qualité propre de l’eau dans les communautés. Ces fermes peuvent également servir d’habitat à certaines espèces sauvages. Tout le monde y gagne.

Un approvisionnement alimentaire plus sûr

La réduction du nombre d’étapes que doivent suivre les aliments pour arriver dans votre assiette réduit le risque de contamination des aliments. Les problèmes de sécurité surviennent lors de la récolte, du lavage, de l’expédition et de la distribution des aliments cultivés de manière conventionnelle. L’acheminement des aliments locaux et biologiques de la ferme à votre assiette nécessite moins d’étapes en cours de route, ce qui réduit les risques pour la sécurité alimentaire.

Renforcement de la communauté

Choisir des aliments locaux et biologiques vous relie à votre terre communautaire par l’intermédiaire des formidables agriculteurs qui produisent vos aliments. De plus, l’achat de produits locaux vous permet de jouer un rôle direct et proactif en tant que consommateur. Sans oublier que les marchés de producteurs, par une belle matinée lumineuse, sont des endroits idéals pour observer les gens et profiter de la compagnie d’autres membres de la communauté.

Promotion de la biodiversité

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, plus de 75 % de la diversité génétique agricole a été perdue au cours du 20e siècle. Souvent, les petites exploitations agricoles locales cultivent de nombreuses variétés de plantes différentes et les font tourner pour assurer une longue saison de récolte. D’autre part, les pratiques agricoles conventionnelles consistent en une monoculture avec des variétés de plantes limitées. Il existe donc un besoin absolu de petites fermes diversifiées sur le plan biologique pour préserver le patrimoine alimentaire.

Amélioration de la sécurité alimentaire

L’importance de la sécurité alimentaire est de plus en plus grande. Une crise alimentaire mondiale croissante se dessine, en raison de la croissance démographique continue et de l’utilisation et de la consommation accrue de biocarburants. Les communautés pauvres sont les plus vulnérables à la hausse des prix des aliments et aux pénuries, ce qui peut créer des déserts alimentaires. Le développement de fermes locales et biologiques peut améliorer la sécurité alimentaire en fournissant des produits frais aux communautés et aux quartiers. Cet aspect d’amélioration de la sécurité alimentaire va de pair avec le soutien des économies locales.


Nous représentons un collectif de personnes qui partagent les mêmes valeurs : la protection de l'environnement et les manières de mieux consommer.

Advertisement

Trackbacks/Pingbacks

  1. L’alimentation bio pour diminuer le risque de diabète de type 2 | | - juillet 22, 2021

    […] consommation d’aliments bio comporte d’énormes avantages pour la santé. Plusieurs scientifiques ont prouvé ces répercussions positives lorsqu’il s’agit de limiter […]

  2. Actibio, importateur et fabricant d'ingrédients biologiques - | - septembre 21, 2021

    […] Actibio s’assure des produits bio et de qualité. Afin d’aller plus loin, elle travaille activement sur la traçabilité, sur les règles […]

Laisser un commentaire