Banque : quels sont les prêts écologiques et comment fonctionnent-ils ?



Un prêt écologique est un crédit octroyé aux particuliers et entreprises pour financer des travaux visant à préserver l’environnement. Accordé par une banque ou un établissement financier en collaboration avec des organismes du Nord, ce financement à taux zéro parfois, peut être destiné à la rénovation d’un logement classé F ou G après la réalisation de son Diagnostic de Performance Énergétique. Les prêts écologiques ont pour but de financer des constructions ancrées sur les énergies renouvelables (éoliennes, solaires) ou des projets qui ont pour objectif de lutter contre le dérèglement climatique. Ces prêts écologiques varient en fonction de plusieurs critères. Zoom sur les différents prêts écologiques et leurs modes de fonctionnement.  

Quels sont les différents types de prêts bancaires écologiques ? 

Dans l’ultime vision de protéger l’environnement et la collectivité, les banques développent d’importants produits verts, mais surtout multiplient des systèmes de financement durables à taux d’intérêt avantageux qui tiennent compte des enjeux écologiques.

Prêts verts : pour réduire les passoires thermiques

Un prêt vert ou éco-prêt est différent d’un éco-prêt à taux zéro. C’est un crédit facile d’accès octroyé par la majorité des banques. En effet, ce financement est attribué uniquement dans l’optique de procéder à une rénovation de logements considérés comme « passoires thermiques ». Il s’agira d’effectuer des travaux sur l’isolation thermique, les équipements de chauffage, la ventilation, l’éclairage, la production d’eau chaude sanitaire, etc.

Prêt écologique ADEME : pour optimiser la performance énergétique

L’éco-prêt ou prêt vert ADEME est un crédit accordé aux entreprises dans le but d’une amélioration de performance en énergie. Ce prêt vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à contrôler leur impact sur l’environnement. Il a pour but de faciliter l’atteinte de « zéro carbone ». De même, il est octroyé pour la fabrication de produits verts ou de services favorisant la préservation de l’environnement sans oublier la promotion des énergies renouvelables. Le bénéficiaire peut obtenir jusqu’à 1 million d’Euro avec une durée de remboursement très flexible allant jusqu’à 10 ans.

Le prêt écologique à taux zéro : pour réduire l’empreinte carbone

Le prêt écologique à taux zéro ou éco PTZ s’intéresse en pratique aux mêmes travaux que les prêts verts à quelques exceptions près. L’éco-prêt à taux zéro permet de financer des projets qui auront un impact positif sur l’environnement. Il s’agit des travaux qui visent à améliorer la consommation énergétique des bâtiments déclarés très énergivores. L’avantage exceptionnel dans ce prêt est son taux d’intérêt zéro. Il est d’un montant maximal de 50 000 Euros. 

Octroyé sans condition de ressources, ce prêt est proposé aux propriétaires occupants ou aux bailleurs d’une résidence construite il y a deux ans minimum. Ce logement doit être établi en métropole ou en outre-mer. Les travaux à réaliser doivent être effectués par un spécialiste certifié et impartial ou par un bureau d’études certifié RGE. Pour bénéficier de ce type de prêt, votre projet doit comprendre la réalisation soit, de travaux de rénovation ponctuelle, de travaux de rénovation globale ou de réhabilitation de votre installation.

L’éco-prêt voiture : pour réduire les émissions de carbone

L’éco-prêt voiture ou le prêt écologique voiture est un crédit accordé pour l’achat d’une automobile électrique. Le bénéficiaire devra fournir auprès de la structure bancaire, un justificatif de l’achat d’une voiture électrique, peu importe qu’elle soit neuve ou d’occasion. Le remboursement se fait sous le format de mensualité avec un taux d’intérêt fixe très faible. Ces prêts auto écologiques sont toujours moins coûteux que les « crédits voitures » classiques. 

Le PTZ Plus : pour une consommation énergétique optimale

Le prêt écologique à taux zéro Plus ou le PTZ Plus s’intéresse aux résidences à performance énergétique efficace. Certaines banques ou établissements financiers accordent aux particuliers ou à des entreprises des prêts écologiques pour la construction de propriétés immobilières qui tiendront compte d’une consommation énergétique optimale. 

C’est un financement proposé partout en France pourvu que le bâtiment ait une bonne isolation et une consommation énergétique adéquate. Par ailleurs, ce type de prêt est aussi accordé pour les projets d’acquisition d’une ancienne propriété immobilière déclarée A ou B après DPE. Si c’est une maison neuve, elle doit être soumise aux normes de la réglementation thermique RT 2012.

Quel est le fonctionnement des prêts écologiques ?

Il existe plusieurs prêts écologiques. Chaque prêt à une modalité d’octroie spécifique. Tous les éco-prêts ne concernent pas les mêmes travaux. Ils n’ont pas la même durée, ni un taux d’intérêt unique.

Qui peut obtenir un éco-prêt bancaire ?

Tout propriétaire occupant ou non d’une propriété immobilière ou bailleur peut prétendre bénéficier d’un éco-prêt bancaire. Si le propriétaire cherche à optimiser la performance énergétique de son logement en désirant financer des travaux de rénovation énergétique, ce crédit peut lui être accordé. 

Quelles sont les procédures à observer pour bénéficier des prêts écologiques ?

Plusieurs critères sont de mise pour entrer en possession d’un prêt écologique. L’obtention du prêt varie selon la structure bancaire. Cependant, il existe certains facteurs dont il faut tenir compte. Il faut nécessairement résider en France. Le bénéficiaire doit pouvoir fournir un justificatif de revenu conséquent qui lui permettra de rembourser le crédit. Disposer d’un dossier de prêt de qualité. Le plus important, c’est d’avoir un projet axé sur la réduction de carbone, la rénovation énergétique d’un bâtiment, etc.

Comment obtenir le prêt écologique à taux zéro ?

En ce qui concerne le processus pour bénéficier du PTZ, il faut commencer à vérifier si les travaux à effectuer sont éligibles à ce prêt. Ensuite, vous devrez faire remplir le formulaire de demande par le professionnel chargé de la réalisation des travaux. Pensez à vous assurer que votre spécialiste est bien formé et certifié. 

Il faut annexer au formulaire le devis du professionnel et déposer le tout auprès de sa banque, si elle est un établissement qui finance des projets de développement durable. Sinon référez-vous simplement à une banque qui opère dans ce sens. Lorsque vous obtenez l’aval de la structure financière, démarrez aussitôt les travaux puis à la fin transmettez-lui la facture, laquelle doit être signée par vos soins et par ceux des artisans.

À quelles banques demander des prêts écologiques ?

Les banques ou établissements financiers offrent de plus en plus de prêts écologiques. C’est une opération qui vise à contribuer à la protection de l’environnement. Les banques qui s’ouvrent à cette perspective sont en majorité des structures spécialisées dans le financement durable. Ces établissements proposent des taux d’intérêt très avantageux. En bref, leurs taux sont toujours inférieurs aux taux des prêts classiques. Il est fondamental d’examiner plusieurs offres de prêts écologiques proposées, de sorte à choisir la plus avantageuse en fonction de votre projet.


Nous représentons un collectif de personnes qui partagent les mêmes valeurs : la protection de l'environnement et les manières de mieux consommer.

Advertisement

Pas de commentaires

Laisser un commentaire